Une avance rapide donne le dessus à la Belgique contre le Canada dans le Grand Prix

Leuven, Belgique, le 1er août 2014 – La Belgique a décroché sa deuxième victoire en autant de semaines contre le Canada, vendredi, en gagnant en manches consécutives (25-17, 25-20, 25-19) alors que le Grand Prix mondial de volleyball de la FIVB s’est poursuivi à Leuven, en Belgique.

Ce n’était que la deuxième fois que les deux équipes s’affrontaient dans un tournoi international. Le Canada n’a pas encore gagné une manche contre les Belges, mais la formation canadienne apprend beaucoup dans ce Grand Prix.
 
«Nous avons eu un très mauvais début dans la première manche, mais un meilleur dans les deuxième et troisième manches, a dit l’entraîneur du Canada, Arnd Ludwig. Notre qualité s’est améliorée et nous avons mieux joué que la semaine dernière contre les Belges. Pour nous, c’est la première participation avec cette équipe au niveau international, tandis que les Belges ont remporté une médaille de bronze au championnat européen et elles ont une très bonne équipe.»
 
Ceci est la troisième victoire de suite de la Belgique dans le tournoi de cette année. Lise Van Hecke a été la meilleure marqueuse avec 23 points pour les hôtesses, dont deux as et trois blocs.
 
La Belgique a eu un début convaincant avec 10 points de suite avec Frauke Dirickx au service. Même un temps d’arrêt canadien n’a pas réussi à arrêter les Belges quand elles ont pris les devants 11-1. Mais des changements à la formation canadienne, un meilleur bloc et des fautes individuelles belges ont aidé à ramener les visiteuses dans le match à 11-6. Mais la puissance de Van Hecke, les blocs et les attaques de Laura Heyrman et la vision claire de la capitaine Charlotte Leys ont permis à la Belgique de pousser et de gagner la manche. 

Le début de la deuxième manche a été une histoire différente, toutefois, alors que la Belgique commettait faute par-dessus faute, pour donner aux Canadiennes une avance de 8-2. Mais l’équipe locale a retrouvé ses moyens pour décrocher la victoire.

La lutte a été pas mal égale au début de la troisième manche avec chaque côté luttant à armes égales jusqu’à 9-9. Quelques points d’Aelbrecht et une augmentation de la concentration au bloc ont vu la Belgique passer en avant et c’est cette dernière qui a remporté le match avec une attaque décisive.
 
La capitaine Brittney Page, de Vernon, en C.-B., a été la meilleure marqueuse du Canada avec 14 points.        

Avec les rapports fournis avec courtoisie par www.fivb.org