Les Canadiens ne peuvent tenir le coup dans une défaite de 3-2 contre l’Australie

Edmonton, AB. Le 20 juin 2014 – Équipe Canada a subi sa troisième défaite en sept matches dans la Ligue mondiale de la FIVB quand il a baissé pavillon 3-2 (27-25, 25-20, 28-30, 17-25, 13-15) contre l’équipe australienne classée 14e au Rexall Place d’Edmonton, en Alberta, le vendredi 20 juin.

Même s’il menait 2-0 dans le match et que Gavin Schmitt (Saskatoon) a obtenu 31 points, le plus dans le match, le Canada, classé 11e, a commis une série d’erreurs au cours de la soirée quand l’Australie a effectué une remontée pour gagner en cinq manches.

«L’Australie a été très patiente et c’est ainsi que ces matches doivent être joués. Nous n’avons pas fait preuve d’autant de patience qu’eux. Nous sommes devenus très erratiques dans notre jeu et ils ont continué de faire ce qu’ils faisaient. Ils ont organisé leur défensive au bloc vraiment bien et nous ont contenus jusqu’à la fin du match. Donc nous devons réfléchir et voir pourquoi les choses n’ont pas fonctionné. Nous avons mis beaucoup d’énergie dans notre jeu, mais pas toujours la qualité», a dit l’entraîneur du Canada, Glenn Hoag.

Avec le momentum entièrement de son côté, après être revenue d’un déficit de 0-2, l’Australie a réussi à générer une avance de 8-5 dans la cinquième manche, mais des points par Rudy Verhoeff (Calgary) et Gord Perrin (Creston) ont ramené le Canada à un point. Une très belle attaque décisive en travers du court a redonné de l’air aux Australiens, mais Schmitt et Perrin ont nivelé la marque à 9-9, au grand plaisir des 3500 spectateurs. Le Canada a ensuite commis trois erreurs, dont deux à la ligne de service, au cours des huit points suivants pour aider les Volleyroos à prendre les devants 14-12, qu’ils ont éventuellement transformé en une victoire de 15-13 dans la manche et la victoire 3-2 dans le match. 

C’est la troisième victoire de l’Australie dans la Ligue mondiale de la FIVB cette saison. Elle est au troisième rang dans le classement du groupe C.

«Je suis vraiment fier des gars à la suite de la victoire d’aujourd’hui, spécialement après la première manche, pour avoir conservé leur concentration. Nous sommes venus tellement près dans la première manche; cela a été un peu le point tournant. Ils ont fait un excellent travail, donc c’était une excellente performance d’équipe globalement», a dit Aidan Zingel, le capitaine de l’Australie.

Le fer de lance des Australiens a été Paul Carroll avec ses 24 points, mais ils en ont aussi obtenu 16 d’Adam White et 15 points du capitaine Aidan Zingel.

Même si le Canada a réussi 62 attaques décisives contre 55 par l’Australie, la formation de Glenn Hoag a commis ou a été forcée à commettre 41 erreurs dans la soirée, dont 24 à la ligne de service.

Le Canada affrontera de nouveau les Volleyroos à Edmonton le samedi 21 juin et les deux équipes se retrouveront aussi en Australie du 2 au 6 juillet.

Les Canadiens ont remporté la première manche 27-25, grâce largement à neuf attaques décisives du puissant bras de Schmitt, mais même s’ils ont mené 8-6 et 16-14 aux arrêts techniques, ils ont dû tenir le coup malgré des erreurs coûteuses pour obtenir la victoire. Schmitt a été dominant pour le Canada, incluant dans un échange qui a vu le grand homme faire un plongeon pour garder le ballon en jeu et ensuite terminer l’échange avec une attaque décisive imparable à droite. Le Canada a ensuite raté le premier de trois services de suite pour permettre aux «Roos» de revenir dans la manche à égalité 23-23. Des attaques décisives de Perrin et Schmitt, accompagnées d’erreurs par l’Australie, cependant, ont cimenté la victoire de 27-25 dans la première manche.

Encore une fois derrière l’attaque de Schmitt, qui a ajouté six autres attaques décisives dans la deuxième manche, le Canada a eu le dessus sur les Aussies en route vers une victoire de 25-20. Les équipes se livraient une chaude lutte au début, mas le Canada menait lors des deux arrêts techniques, dont 16-13 au deuxième, une courtoisie d’un bloc de Perrin. C’est après ce point que le Canada a pris le contrôle et Schmitt a obtenu deux attaques décisives pour placer le Canada en avant 18-13, tandis que Perrin, Fred Winters (Victoria) et Verhoeff effectuaient d’excellents blocs et des attaques décisives bien placées pour gagner la deuxième manche.

La troisième manche a suivi la tendance des deux équipes à garder la marque serrée lors des deux arrêts techniques, mais l’Australie a changé le résultat quand elle a pris les devants 17-16, ce qui a été sa première avance dans un arrêt technique dans le match. À partir de là l’Australie, avec du jeu brillant de Zingel, a fait un excellent travail pour forcer le Canada à faire des erreurs en attaque. Zingel et Mote ont réussi deux blocs en solo chacun, aidant les Aussies à se donner une mince avance de 24-23. Après que le Canada ait créé l’égalité, les équipes ont échangé des points à tour de rôle, dont deux attaques décisives de Carroll, tandis que Mote et White réussissaient deux blocs de suite pour donner à l’Australie la victoire 30-28 dans la manche.

La quatrième manche a été l’affaire des «Roos», alors que Carroll et compagnie ont pris des avances de 16-12 et 20-15 en route vers une victoire de 25-17 pour niveler le match.

À la suite de la défaite, jumelée à la victoire belge de 3-1 contre la Finlande, ce soir, le Canada demeure en deuxième place dans le groupe C dans le classement de la Ligue mondiale. La Belgique continue d’être en tête du groupe avec 16 points, tandis que le Canada en a 11.

Le Canada et l’Australie s’affronteront de nouveau le samedi 21 juin au Rexall Place. Après les matches à Edmonton, Équipe Canada se rendra à Tampere, en Finlande, les 27 et 28 juin.
 

Rapporté par Matt Gutsch pour Volleyball Canada