Les Tchèques balaient les Canadiens en volleyball masculin

 

ZVITAVY, République Tchèque – Le Canada a perdu 25-19, 26-24, 25-23 contre la République Tchèque, jeudi, en volleyball masculin international.

Le Canada, classé 20e au monde, et les Tchèques, classés 36es, se préparent pour le championnat du monde de la FIVB qui aura lieu du 25 septembre au 10 octobre en Italie. Le match de jeudi était le troisième et dernier d’une série entre les deux pays. Les Tchèques ont gagné les trois matches.

«Nous savons ce que nous avons à faire, a dit l’entraîneur de l’équipe nationale canadienne, Glenn Hoag, de Gatineau, au Québec. Je ne pense pas que nous nous attendions à perdre les trois matches. Encore une fois les sets ont été serrés, mais nous n’avons pas trouvé une manière de les terminer. Nous avons eu beaucoup d’occasions ratées à l’attaque et cela a fait la différence.»

Adam Simac, d’Ottawa, a dirigé l’attaque du Canada avec 11 points. Louis-Pierre Mainville, de Notre-Dame-de l’Isle, au Québec, en a ajouté neuf et Fred Winters, de Victoria, huit.

«Tout le monde sait que c’est le travail acharné qui nous fera sortir de ce trou, a dit Gavin Schmitt, de Saskatoon, le meilleur marqueur du Canada dans les deux matches précédents. Ces matches préparatoires étaient très importants et cela aurait fait du bien d’acquérir l’habitude de gagner.»

La formation canadienne a été aussi affectée par un virus de la grippe dans ce voyage. Hoag et le gérant de l’équipe, Julien Boucher, ainsi que les joueurs Toon Van Lankvelt, de Rivers, au Manitoba, et Justin Duff, de Winnipeg, ont été les plus affectés. Van Lankvelt n’a pas joué jeudi tandis que Duff n’a fait qu’une courte présence.»

L’équipe canadienne effectuera sa préparation finale à Bled, en Slovénie, à environ deux heures de route de Trieste, en Italie, où elle jouera ses matches du tournoi à la ronde au championnat du monde.