Victoire des canadiennes aux Universiades

KAZAN, Russie (le 8 juillet, 2013) – L’équipe canadienne de volleyball féminin a débuté son tournoi sans accroc aux 27es Universiades d’été, lundi après-midi. Elle a disposé de la Norvège en trois manches rapides de 3-0 (25-21, 25-14, 25-19) au Complexe sportif Tulpar.

Les Canadiennes se rapprochent ainsi d’une première qualification pour les quarts de finale aux jeux de la FISU depuis 2001 à Pékin, alors qu’elles avaient terminé au huitième rang. Elles joueront leur deuxième et dernier match au sein du Groupe B face au Brésil mercredi à 15h heure locale (7h HE). L’Algérie, qui devait également faire partie du groupe, s’est désistée juste avant le début de la compétition.

 

La formation unifoliée n’aura pas la tâche facile face aux Brésilienne, championnes en titre suite à leur couronnement à Shenzhen, en Chine, en 2011.

 

« Je suis heureux que nous nous rapprochions des quarts de finale, mais nous aurions aimé joué un match contre l’Algérie, a affirmé l’entraîneur-chef Arnd Ludwig, qui dirige également l’équipe nationale senior. J’aurais préféré jouer à nouveau que d’avoir une autre journée de repos. »

 

Lisa Barclay de Brandon, Man. (UBC), et Alicia Perrin de Creston, C.-B. (Université Trinity Western), ont animé l’attaque canadienne avec 11 et huit attaques gagnantes respectivement. Perrin a également ajouté trois blocs.

 

Shanice Marcelle de Victoria (UBC), qui a porté le drapeau canadien lors des cérémonies d’ouverture de samedi, a quant à elle amassé cinq frappes payantes, trois blocs et 12 récupérations.

 

« Nous étions encore un peu fatiguées depuis notre arrivée, mais nous voulions connaître un bon match pour démontrer que nous avons une bonne équipe, a dit Perrin, qui participe à ses deuxièmes Universiades après avoir fait partie de l’équipe à Shenzhen. Nous nous entraînons depuis le mois d’avril et nous avons une équipe très expérimentée. Nous voulons mettre le volleyball féminin sur la carte. »

 

Les Canadiennes ont débuté en force en prenant une avance de 5-1, puis de 8-4 au premier set. Cependant, alors qu’elles menaient 13-8, elles ont vu les Norvégiennes revenir de l’arrière pour resserrer le pointage à 16-13.

 

Capitalisant au terme de quelques longs échanges et profitant de quelques erreurs dans le camp canadien, la Norvège a réduit l’écart à un point à 19-18. Les représentantes canadiennes ont ensuite profité d’erreurs de service de leurs adversaires pour reprendre leur élan. Elles ont marqué trois points de suite pour finir la manche sur une attaque gagnante de Marcelle.

 

« Nous avions un peu de difficulté au début, mais nous sommes ici depuis quelques jours seulement et je crois qu’il fallait s’y attendre, a dit Ludwig. Nous avons joué un bien meilleur deuxième set et avons montré notre niveau de jeu. »

 

Le début du deuxième set a été plus laborieux, les deux équipes faisant des erreurs de service. Les Canadiennes sont toutefois parvenues à inscrire trois points de suite pour prendre les devants 9-6. Elles ont su conserver cette avance et n’ont plus ralenti par la suite. À 14-12, avec Marcelle au service, les porte-couleurs du Canada ont réussi sept points consécutifs, en route vers un gain aisé en moins de 20 minutes.

 

Le gagnantes ont débuté la manche suivante de la même façon, prenant rapidement une avance de quatre points à 6-2. Les Scandinaves sont toutefois revenues de l’arrière et ont passé près de créer l’égalité à 14-13. À nouveau, avec Lucy Charuk de Tsawwassen, C.-B. (Houston), au service, les Canadiennes ont répliqué avec une séquence de sept points consécutifs pour finalement filer avec le set et le match.

 

Hilde Elvebakk s’est illustrée pour la Norvège dans une cause perdante avec 13 attaques marquantes, un sommet dans la partie.

 

SOMMAIRE: Canada vs Norway