Sixième titre consécutif pour UBC

 SHERBROOKE, Qué. (le 2 mars, 2013)) – Les Thunderbirds de l’Université de la Colombie-Britannique ont égalé un record samedi après-midi en remportant un sixième titre consécutif en volleyball féminin de SIC grâce à une victoire convaincante de 25-13, 25-23 et 25-18 sur les Pandas de l’Alberta en finale du tournoi canadien disputé au Pavillon Univestrie de l’Université de Sherbrooke.

UBC, qui termine la saison sur une séquence de 25 gains de suite, rejoint ainsi Winnipeg (1983-1988) et Alberta (1995-2000) sur la courte liste des équipes ayant mérité la couronne nationale en volleyball féminin lors de six saisons consécutives. Les T-Birds ont également ajouté à leur propre marque avec une 10e bannière au total, soit trois de plus que Winnipeg et Alberta.

Le match de championnat se voulait une reprise de la finale de l’an dernier au cours de laquelle UBC avait dû surmonter un déficit de deux sets à un avant de vaincre les Pandas par 15-12 en cinquième manche. Les T-Birds ont indiqué dès le départ qu’elles n’avaient pas l’intention de faire durer le suspense aujourd’hui et se sont facilement imposées en un peu plus d’une heure de jeu.

Lisa Barclay, une attaquante de troisième année originaire de Brandon, Man., a été désignée joueuse par excellence du tournoi pour une deuxième saison d’affilée, quelques minutes après avoir mis fin à la compétition avec une retentissante frappe au milieu du terrain. Elle a été accompagnée sur l’équipe d’étoiles par ses coéquipières Shanice Marcelle et Brina Derksen-Bergen, deux vétérantes qui complétaient leur carrière universitaire avec une cinquième médaille d’or.

Marcelle, qui plus tôt cette semaine a été nommée joueuse de l’année de SIC pour la deuxième fois en trois campagnes, a accompli un exploit rare en étant retenue parmi les étoiles du championnat pour une cinquième fois, elle qui avait été choisie joueuse la plus utile en 2011.

Barclay a amassé 16 attaques marquantes et 18,5 points tout en conservant un remarquable taux d’efficacité à l’attaque de .538. L’athlète de 6 pieds 2 pouces a également contribué en défensive avec neuf récupérations.

Marcelle a pour sa part récolté 11 frappes payantes, cinq récupérations et quatre blocs, alors que Jessica Von Shilling a mérité le titre de joueuse du match pour les gagnantes grâce à ses 13,5 points sur cinq as au service, trois attaques marquantes et trois blocs en solo.

Krista Zubick a été la plus productive pour les Pandas dans une cause perdante avec neuf frappes payantes et 10,5 points.

Après une manche initiale expéditive au cours de laquelle les championnes ont conservé un pourcentage d’efficacité à l’offensive de .542, les Albertaines ont offert une meilleure opposition au deuxième engagement et ont même pris les devants par 14-12, avant de voir leurs rivales de Canada-Ouest remonter la pente pour s’emparer d’une avance de deux sets.

L’issue de la troisième manche n’a jamais fait de doute alors que UBC a pris une avance rapide de 8-4 et n’a plus regardé derrière.

L’équipe d’étoiles a été complétée par Jaki Ellis de l’Alberta, les coéquipières Amy Ott et Kelci French de Trinity Western, puis Karina Krueger Schwanke d’Ottawa. Retenue parmi les étoiles de SIC à trois reprises au cours de sa carrière, Ellis, une passeuse, en était à son dernier match avec les Pandas.

Zubick a mérité le prix R.W. Pugh pour son esprit sportif.

Le championnat de SIC 2014 aura lieu à l’Université de Regina du 28 février au 2 mars.