Quatre officiels canadiens de volleyball reçoivent des assignations olympique

OTTAWA – Mitch Davidson et Darryl Friesen, de Winnipeg, ainsi que Ed Drakich, de Toronto, et André Trottier, du Cap-de-la-Madeleine, au Québec, ont été nommés par la Fédération internationale de volleyball (FIVB) comme officiels pour les Jeux olympiques de cet été à Londres.

Davidson et Friesen travailleront comme arbitres sur le court et sur plage respectivement.

Pour Davidson, il s’agit de sa deuxième et dernière assignation olympique comme arbitre. Il aura 55 ans cette année, ce qui est l’âge limite pour les arbitres dans la compétition internationale.

«Cette assignation est une excellente manière de quitter la scène internationale, a dit Davidson, qui est le directeur technique de Volleyball Manitoba et qui a travaillé la saison dernière dans la Ligue mondiale. Ma première expérience à Beijing a été fantastique et j’ai vraiment hâte à Londres.»

Friesen, un pompier de 44 ans dans la capitale du Manitoba, participera à ses quatrièmes Jeux comme arbitre de volleyball de plage. Il a été officiel dans le match pour la médaille d’or aux Jeux olympiques de 1996 quand le sport a fait ses débuts officiels. Il a aussi travaillé dans sept championnats du monde et a arbitré plus de 1300 matches dans le circuit mondial de la FIVB.

Drakich et Trottier seront dans le comité de contrôle qui supervise la compétition de plage.

Ce seront les deuxièmes Jeux olympiques pour Drakich qui a occupé un poste semblable à Beijing. Présentement il est le directeur de la haute performance de plage pour Volleyball Canada. En tant que joueur au volleyball intérieur et au volleyball de plage, il a représenté le Canada sur la scène internationale dans plus de 300 matches et a participé à la compétition de volleyball de plage aux Jeux olympiques de 1996 à Atlanta.

Officiel depuis près de 35 ans, Trottier a été nommé instructeur de volleyball de plage de la FIVB en décembre 2009 et a partagé son expertise dans plusieurs pays à travers le monde.