O’Gorman et Nusbaum gagnent la médaille d’argent

 

UMAG, Croatie (le 23 juin, 2013)– Grant O’Gorman, de Toronto, et Aaron Nusbaum, d’Aurora, en Ontario, ont gagné la médaille d’argent, dimanche, aux championnats du monde de volleyball de plage des M21 de la FIVB.

Il s’agit du deuxième succès international majeur du Canada cette saison en volleyball de plage. Le mois dernier, Taylor Pischke, de Winnipeg, et Melissa Humana-Paredes, de Toronto, ont obtenu la médaille de bronze aux championnats du monde féminins des M23 de la FIVB.

«Au cours des dernières années les athlètes jeunesse et juniors canadiens haussent vraiment leur niveau de jeu et obtiennent de bien meilleurs résultats», a dit Nusbaum.

Dans la finale de dimanche, Gustavo Carvalhaes et Allison Cittadin, du Brésil, ont défait O’Gorman et Nusbaum 21-12 23-21. Les gars du Brésil ont passé par les qualifications avant de remporter le championnat.

Les deux équipes ont offert du divertissement de qualité avec des plongeons spectaculaires et des smashes explosifs. Dans la première manche, Carvalhaes a dominé pour le Brésil avec de fantastiques attaques agressives et hautes.

Dans la deuxième manche, O’Gorman a excellé avec de superbes récupérations et un brillant sauvetage
près de la ligne de côté qui a ensuite été transformé en point par Nusbaum. Les Canadiens sont revenus à égalité 19-19 dans la deuxième manche, mais le Brésil n’a pas laissé les Canadiens passer en avant. Le Canada a réussi à sauver deux points de match mais encore une fois Carvalhaes a assuré la médaille d’or à sa troisième tentative.

Plus tôt dimanche, en demi-finale, O’Gorman et Nusbaum ont défait les Russes Viacheslav Kirienko et Dmitry Uraikin en deux manches (21-11 21-15).

Les deux Canadiens ont joué ensembles aux championnats des M21 parce que leurs partenaires réguliers respectifs sont trop vieux pour cette compétition. Malgré tout ils ont montré beaucoup d’agilité dans le court central. Nous devons nous déplacer rapidement à l’arrière du court et quand nous avons une chance nous devons marquer», a dit O’Gorman.

Après une rapide première manche les Russes ont essayé de revenir dans la deuxième, mais n’ont jamais réussi à soutenir le niveau. Lors du deuxième point de match, Nusbaum a décroché le passage pour la finale avec un coup le long de la ligne.

«Nous nous sommes simplement concentrés sur nos contacts, en respectant notre plan de match, en servant fort et en exécutant lors des occasions, a dit Nusbaum. Et je pense que nous avions un léger avantage dans la chaleur en étant des gars plus petits. Nous ne nous fatiguons pas autant que ces grands gars-là.»

www.volleyball.ca et www.fivb.org