Louis-Pierre Mainville se retire de l’équipe nationale de volleyball

OTTAWA (le 14 aout, 2013) Après huit saisons au sein de l’équipe nationale de volleyball du Canada, y compris durant Ligue mondiale où l’équipe a réalisé une performance remarquable cet été, Louis-Pierre Mainville de Notre-Dame-de-l’Île-Perrot, au Québec, a annoncé sa retraite du sport de haute performance.

« Depuis la première fois que j’ai regardé un match de l’équipe canadienne à la télévision, en 1998, j’ai su qu’un jour je ferais partie de cette équipe. En 2006, je me suis qualifié dans l’équipe, et ce fut la réalisation de l’un de mes rêves », a indiqué Mainville dans une déclaration.

« Durant ma carrière avec l’équipe nationale, j’ai fait face à bien des défis au cours des années. Plusieurs blessures, une opération et deux changements de position sur le terrain ont mis ma détermination à l’épreuve durant ces huit dernières années. Toutefois, ma passion pour le volleyball et mon amour du sport m’ont permis de venir à bout de tous ces obstacles. Aujourd’hui, je suis très fier d’avoir eu la possibilité de représenter le Canada pendant des années sur la scène internationale du volleyball. »

Mainville, 28 ans, a remercié ceux qui ont rendu sa carrière possible, y compris ses entraîneurs du Mistral de Vaudreuil et du Cégep de Sherbrooke, Sébastien Roy et Marc Lussier, sans oublier tous les autres entraîneurs qui ont pris part à des programmes d’été comme l’équipe du Québec et l’équipe nationale junior. Il a également remercié sa famille, ainsi que le personnel et les thérapeutes qui l’ont aidé à se rétablir après ses blessures.

« J’aimerais remercier Glenn Hoag, entraîneur en chef de l’équipe nationale de volleyball et mon entraîneur depuis le début de ma carrière avec l’équipe en 2006 », de poursuivre Mainville. « Merci Glenn, de m’avoir fait confiance, même si j’étais encore très jeune lorsque j’ai intégré l’équipe, et merci de m’avoir appris autant de choses sur le volleyball. »  

En septembre, Mainville reprendra ses études universitaires à plein temps dans le but d’obtenir un baccalauréat et il promet de continuer à s’impliquer dans le sport.

« Je suis impatient d’apporter ma contribution à la communauté du volleyball en aidant les jeunes volleyeurs et en soutenant la promotion de ce sport, qui occupé une place si importante dans ma vie pendant toutes ces années. »

Le prochain événement d’envergure auquel participera l’équipe masculine est le championnat continental de volleyball 2013 de la NORCECA qui aura lieu en Colombie-Britannique (du 23 au 30 septembre, au Langley Events Centre). Mainville n’y participera pas, mais il affirme qu’il suivra de très près les progrès de l’équipe.