Les Canadiens sont les premiers joueurs étrangers dans la ligue de volleyball professionnel de Chine

OTTAWA – Ce dimanche (11 novembre), les vétérans de l’équipe nationale canadienne Fred Winters, de Victoria, et Steve Brinkman, de Bowmanville, en Ontario, seront parmi les trois premiers joueurs étrangers à participer à la ligue de volleyball professionnel masculin de Chine.

Winters et Brinkman ont signé des contrats, cet automne, avec BAIC Motors, un club professionnel de Beijing. La formation a terminé quatrième l’an dernier et s’est renforcie, cette année, avec les deux Canadiens ainsi que Salvador Hidalgo, de Cuba.

«Jusqu’à maintenant, l’expérience a été excellente, a dit Brinkman, qui a joué plus de 200 matches internationaux avec la formation nationale canadienne, depuis Beijing. Il y a des obstacles pour s’ajuster à vivre à Beijing, mais rien de majeur. C’est beaucoup plus facile avec ma famille (ma femme et mes deux enfants) et avec Fred et son amie ici aussi.»

Les Canadiens joueront leur premier match dimanche sans trop savoir exactement à quel calibre de jeu ils feront face.

«C’est difficile à dire pour nous à quel point les équipes sont bonnes dans des matches amicaux, a dit Winters, le capitaine de l’équipe nationale canadienne. Les joueurs chinois sont bons dans ce qu’ils font. Toutefois, ils ne sont pas habitués à dévoiler  leurs méthodes dans les entraînements ou dans les matches.

«Donc nous apportons un regard frais.»

«Elles ne sont peut-être pas au même niveau que la majorité des ligues européennes, mais il y a de fortes équipes», a dit Brinkman.

Pour BAIC Motors, la décision de recruter outremer a été prise pour une seule raison: détrôner la formation de Shanghai championne depuis 10 ans.

«Le message nous a été très clairement donné que nous visons le championnat, a dit Winters. Il y a beaucoup de pression, mais le club nous a lentement intégrés pour qu’il n’y ait pas de sensation de panique. Ils nous ont vraiment aidés à nous adapter à la vie chinoise.

La ligue jouera jusqu’en février avec deux matches par semaine.

«Je verrais cette ligue remplie de joueurs et d’entraîneurs étrangers dans les prochaines années, a dit Winters. Je pense que ce n’est que le début d’une ligue très forte et puissante.»

Veuillez cliquer sur les liens suivants pour voir où d’autres Canadiens jouent au volleyball à travers le monde:

Hommes: http://www.volleyball.ca/sites/www.volleyball.ca/files/National%20Teams_Equipe%20Canada/IndoorMen_IntMasculin/ProteamsMEN12-13(3).pdf

Femmes: http://www.volleyball.ca/sites/www.volleyball.ca/files/National Teams_Equipe Canada/IndoorWomen_IntFeminin/ProteamsWOMEN12-13(1).pdf