Les canadiennes terminent 6e aux Universiades

KAZAN, Russie (le 14 juillet, 2013) – L’équipe canadienne de volleyball féminin a obtenu son meilleur résultat depuis 1997 aux Universiades d’été avec une sixième position. Son tournoi s’est terminé sur un revers de 3-0 (23-25, 21-25, 20-25) devant le Japon dimanche au Complexe sportif Zilant.

Cette performance égale le troisième meilleur résultat de l’équipe aux jeux de la FISU. Les Canadiennes avaient pris le quatrième rang en 1997 en Sicile et en 1983 à Edmonton, puis la sixième position en 1985 à Kobe au Japon.

« C’est un bon résultat et le tournoi était très difficile, a dit l’entraîneur-chef Arnd Ludwig. Ça a commencé lentement, nous aurions joué un match de plus en ronde préliminaire. Je crois que nous nous sommes améliorés durant notre parcours. »

Les Canadiennes ont connu un bon début de match, menant 8-5 au premier temps mort technique. Cependant, les Japonaises ont réussi des séquences de trois, puis de cinq points pour prendre les devants 14-10. La passeure Megan Cyr de St. Andrews, Man. (Université North Carolina State), et l’attaquante Tabi Love de Dauphin, Man. (UCLA), sont entrées sur le jeu pour tenter de redresser la situation. Love a inscrit trois attaques gagnantes et les Canadiennes se sont ressaisies rapidement pour créer l’égalité à 15-15.

Le Canada a alors pris une avance de 21-17, mais cela n’a pas été suffisant pour remporter la première manche. Les Japonaises ont marqué cinq points de suite pour prendre les 22-21. Ensuite, les deux formations se sont échangé les points jusqu’à ce que le Japon ait le dessus 25-23.

« Nous avions l’avance, mais nous n’avons pas réussi à compléter le travail en fin de manche, a affirmé Ludwig. Le Japon a une bonne équipe et elle fait moins d’erreurs en fin de manche. Et c’est difficile de revenir de l’arrière contre elle. »

Le début de la manche suivante a été tout aussi âprement disputé. Les Canadiennes ont réussi à se forger une avance à 18-15, mais à nouveau les Japonaises ont su revenir de l’arrière et ont créé l’égalité à 21-21. Elles ont ensuite gagné les quatre échanges suivants pour mettre fin à la manche.

Les Japonaises ont ensuite poursuivi sur leur élan en prenant les devants 5-0 en troisième manche. Le Canada n’a pas réussi à revenir de l’arrière et s’est incliné 25-20.

Dans la défaite, la joueuse de centre Alicia Perrin de Creston, C.-B. (Trinity Western) a réussi six attaques gagnantes, quatre blocs, six récupérations en défensive et un as. La capitaine Kyla Richey de Roberts Creek, C.-B. (UBC) a également bien fait avec neuf attaques décisives, deux blocs et 10 récupérations de défensive.

SOMMAIRE: Canada vs Japan