Le travail acharné rapporte aux Blades de Burlington à l’Omnium canadien

 TORONTO- Un gros engagement de leur entraîneur et des joueuses a permis aux membres des Blades de Burlington M16 Noir de remporter la médaille d’argent dans le groupe de la division 4 des filles tiers 1 à l’Omnium canadien de volleyball.

Après une victoire convaincante en demi-finale contre les Citadelles de Québec, les Blades ont finalement été arrêtées dans la finale par le STVC Schock de Scarborough, en Ontario. Malgré tout la défaite n’a pas affecté le moral de la formation de Burlington.

Burlington est guidé par l’entraîneur vétéran de 15 ans d’expérience Jenn Argard, qui est en fait une résidente de Mississauga. Elle a aidé Burlington à gagner la médaille d’argent des M15 il y a trois ans au championnat national et l’équipe s’est présentée à ce tournoi après avoir été médaillée d’argent au championnat provincial. 

«C’est la première fois que cette équipe se rend aussi loin, a dit Argard. Elle a relevé plusieurs défis pour se rendre ici. Voir les filles avoir du succès a été fantastique et je suis très fière d’elles. Je ne pense pas qu’elles comprennent à quel point elles sont bonnes et il leur a été difficile par moments d’acquérir cette confiance.»

Argard voulait s’assurer que sa troupe ne ressentait pas de pression supplémentaire au championnat national.

«Quand nous sommes arrivées au championnat national, nous voulions avoir une excellente expérience, a-t-elle dit. Notre objectif était de nous concentrer sur nos points forts et de nous soutenir mutuellement.»

La longue fête et l’accolade de groupe qui ont suivi le point gagnant dans la demi-finale a montré tout ce que cette victoire signifiait pour les Blades.

«Je suis très fière de mon équipe parce qu’elle a si bien joué, a dit la joueuse des Blades Janelle Van Leeuwen, âgée de 16 ans. Si bien communiquer sur le court a été un élément énorme de notre succès. Sans ce soutien mutuel, nous n’aurions pas accompli cela.»

Van Leeuwen a dit que les joueuses étaient aussi motivées par l’idée d’obtenir un titre pour leur entraîneur.

«Elle nous motive de toutes les manières possible, a-t-elle dit. La majorité des filles ont joué pour elle lors des trois dernières années et nous sommes très heureuses d’être venues aussi près.»

Les résultats complets sont disponibles en ligne à: iset.net