Le chemin vers l’Italie passe par l’Australie pour l’équipe canadienne de volleyball masculin

OTTAWA – L’équipe nationale du Canada de volleyball masculin partira pour l’Australie, lundi, pour un voyage de deux semaines qui combinera de l’entraînement et des matches contre leurs hôtes. Les deux pays sont en pleine préparation pour les championnats du monde qui auront lieu en septembre en Italie.

 

Les Canadiens quitteront leur base d’entraînement de Gatineau, au Québec, le lundi 21 juin pour se diriger vers Brisbane. Ils demeureront aussi à Canberra à l’Australian Institute of Sport et termineront le voyage à Melbourne. Ils joueront des matches hors-concours contre l’équipe nationale australienne les 24 et 26 juin et les 2 et 3 juillet. Les Canadiens reviendront au pays le 4 juillet.

L’équipe canadienne de 14 membres, dirigée par l’entraîneur-chef Glenn Hoag, de Gatineau, au Québec, est composée de Louis-Pierre Mainville, de Notre-Dame-de-l’Isle, au Québec, Steve Brinkman, de Bowmanville, en Ontario, Adam Kaminski, de Chatham, en Ontario, Justin Duff, de Winnipeg, Dustin Schneider, de Brandon, au Manitoba, Joshua Howatson, de Victoria, Jeremy Wilcox, de Calgary, Fred Winters, de Victoria, Steve Gotch, dOkotoks, en Alberta, Toon Van Lankvelt, de Rivers, au Manitoba, Nicholas Cundy, d’Edmonton, Dallas Soonias, de Red Deer, en Alberta, Gavin Schmitt, de Saskatoon, et de Benoît Raymond, de Vaudreuil-Dorion, au Québec.

«L’équipe est très excitée par cette occasion d’aller en Australie, a dit Cundy, à sa septième saison dans l’équipe nationale. Depuis que nous sommes revenus de la Coupe panaméricaine, notre entraînement s’est intensifié, donc nous allons là-bas pour poursuivre notre préparation. De plus nous jouerons quelques matches contre un adversaire de qualité, ce qui nous aidera beaucoup.»

Le mois dernier, les Canadiens ont entrepris leur saison internationale à la Coupe panaméricaine à Porto-Rico et ils se sont classés cinquièmes avec deux victoires et deux défaites. Leurs deux défaites, contre le Brésil et Porto-Rico, l’ont été dans les cinq sets maximum.

«Il y a plusieurs domaines sur lesquels nous devons nous concentrer en particulier aux niveaux physique et technique, a dit Hoag. Nous avons des points forts dans plusieurs domaines tandis que dans d’autres, comme à l’offensive, nous mettons plus d’emphase parce que nous y avons connu des difficultés à la Coupe panaméricaine.»

 

La majorité des joueurs canadiens ont passé l’hiver à jouer outre-mers dans des ligues professionnelles en Europe, incluant Howatson et Soonias qui ont conduit Almeria au titre espagnol tandis que Cundy a aidé son équipe à terminer deuxième au Portugal.

«Il est encore tôt dans notre préparation, donc il est important de permettre à nos joueurs de bien récupérer de leurs saisons hivernales pour qu’ils puissent être au meilleur de leur forme en septembre.»