Le canadien Olivier Faucher aide son club à remporter la Coupe du Portugal

Photo: Olivier Faucher(milieu) célèbre la victoire à la Coupe du Portugal (photo: Pascal Clément)


LISBONNE – Le joueur de l’équipe nationale canadienne de volleyball Olivier Faucher, de Plessisville, au Québec, a profité de sa chance, cet hiver, pour bâtir sa carrière internationale.

Le 26 décembre, Faucher a reçu une offre de contrat de la formation Benfica, de la ligue professionnelle du Portugal, comme remplaçant d’urgence pour un autre Canadien, Dustin Schneider. 

C’était le premier contrat international de Faucher, mais le passeur de 26 ans, qui a brillé avec l’Université Laval de 2005 à 2009, a rapidement fait son chemin dans la formation partante avec la puissante formation et l’a aidée à gagner le championnat de la Coupe du Portugal la fin de semaine dernière.

La Coupe du Portugal est un tournoi de club qui dure toute la saison en parallèle de la saison de la Ligue A régulière portuguaise.

«C’était une expérience fantastique de gagner la Coupe du Portugal, a dit Faucher, quatre fois membre de l’équipe canadienne d’étoiles. Nous ne l’avions pas gagnée depuis quatre ans, donc c’était un événement vraiment intense. Les gars étaient vraiment fiers de la victoire.»

Il ne s’agit pas d’une formation dans laquelle il est facile de percer. Benfica a eu un dossier global, cette saison, de 29-3, et avait cinq Brésiliens dans l’équipe. Mais, encore une fois, Faucher a eu une occasion en or de jouer de manière permanente dans les séries éliminatoires lorsque le passeur régulier a été blessé. Faucher n’avait joué que deux matches complets au cours de la saison régulière. 

«Mes coéquipiers m’ont vraiment aidé, a-t-il dit. Dès le deuxième match éliminatoire j’ai ressenti leur confiance et nous avons réussi à gagner malgré des blessures à trois joueurs partants.»

Même s’il y a eu plusieurs problèmes, comme la langue et être loin de chez lui pendant une si longue période, Faucher a confiance. L’expérience outre-mers, cette hiver, l’aidera avec l’équipe nationale canadienne cet été.»

«J’ai beaucoup aimé cela ici, a-t-il dit. Il y a un excellent appui pour les joueurs et les installations sont de premier ordre. C’est une très haute qualité de jeu et il y a une excellente atmosphère aux matches.»

Faucher se concentre maintenant à aider Benfica à gagner le titre de la Ligue A qui débutera la semaine prochaine avant de revenir au Canada en mai pour se joindre à l’équipe nationale à sa base d’entraînement à Gatineau, au Québec.