Le Canada surpris par le Chili

KAZAN, Russie (le 8 juillet) – L’équipe masculine de volleyball du Canada a commis un faux pas inattendu en ronde préliminaire du tournoi des Universiades, lundi, en s’inclinant face au Chili en quatre manches de 20-25, 25-19, 17-25 et 22-25.

 

Le Canada est considéré parmi les favoris de la compétition biennale après avoir terminé parmi les six premiers à chacun des trois derniers jeux de la FISU, incluant une quatrième place en 2011 à Shenzhen, en Chine. De leur côté, les Chiliens participent au tournoi pour la deuxième fois de leur histoire seulement, leur seule présence précédente remontant à 1963, alors qu’ils avaient pris le huitième et dernier rang.

 Les Canadiens présentent désormais une fiche de 2-1 au sein du Groupe D et devront l’emporter jeudi contre la République tchèque à leur dernier duel de la ronde préliminaire s’ils espèrent terminer au premier échelon du groupe. La rencontre débute à 20h heure locale (midi HE).

 

Vincente Parraguirre a été la grande vedette de la journée pour le Chili avec 24 attaques marquantes, soit neuf de plus que tout autre joueur sur le court, incluant huit lors de la manche initiale. Il a également relevé 12 ballons en défensive. Cristobal Lopez et Alan Rilling ont aussi contribué à l’offensive pour les vainqueurs avec neuf frappes payantes chacun.

 

Du côté canadien, Nicholas Hoag de Sherbrooke, Qué., a mené la charge avec 15 attaques décisives, alors que son frère aîné Chris (Université de Calgary) en réussissait 10.

 

Parraguirre a aidé les siens à revenir de l’arrière au premier set avec ses huit attaques marquantes. Alors qu’une égalité de 19-19 persistait, le Chili a inscrit six des sept points suivants pour l’emporter. Sur la séquence, Parraguirre a amassé trois frappes payantes et un bloc.

 

Le Chili a pris les devants au deuxième engagement, mais le Canada a créé l’égalité à 10 partout. L’offensive de la formation unifoliée a ensuite produit trois points de suite et a creusé l’écart à 18-13, avant de s’imposer par 25-19.

 

Au troisième set, les Sud-Américains ont pris les devants à 8-7 et n’ont plus tiré de l’arrière. Parraguirre a récolté trois attaques marquantes consécutives pour augmenter l’avantage des siens de 17-14 à 21-15.

 

Le Canada était en contrôle tôt dans la quatrième manche, à 13-8. Toutefois, tirant de l’arrière 18-15, le Chili a remonté la pente avec cinq points de suite. Les Canadiens sont revenus à 22-22 mais ne devaient plus prendre les devants, une erreur à l’attaque de Nicholas Hoag fermant finalement les livres.

 

SOMMAIRE: Canada vs Chile