Le Canada est confiant

QUÉBEC (le 30 mai, 2013) – Le tournoi de la Ligue mondiale de volleyball masculin de la FIVB 2013 se mettra en branle vendredi à trois endroits incluant Québec où Équipe Canada affrontera les Pays-Bas au Colisée Pepsi. (En direct à 19h HE à Sportsnet Est, Ontario, Ouest et Pacifique).

La Ligue mondiale, qui durera six semaines, est un tournoi intercontinental annuel qui regroupe 18 pays et qui offre les plus grosses bourses dans le sport.

Le Canada, classé 18e au monde, est revenu jouer dans la Ligue mondiale la saison dernière et a terminé 12e. Les Canadiens sont dans le groupe C avec le Japon, classé 19e, la Corée du Sud, 24e, la Finlande, 30e et le Portugal et les Pays-Bas qui sont tous deux 36es. Si le Canada termine premier dans son groupe il se qualifiera parmi les six pays finalistes de la Ligue mondiale dont le tournoi aura lieu du 17 au 21 juillet à Mar del Plata, en Argentine. 

«Nous avons la capacité de gagner nos matches du tournoi à la ronde toutes les fins de semaine, a dit Justin Duff, de Winnipeg, qui revient tout juste de Russie où il a aidé son équipe professionnelle à gagner le titre de sa ligue. Nous visons montrer aux amateurs canadiens le niveau auquel nous sommes. Nous sommes bien préparés pour commencer ce tournoi et nous nous améliorerons au fur et à mesure qu’il progressera.»

L’entraîneur-chef du Canada, Glenn Hoag, croit que sa troupe est prête.

«Nos préparatifs vont très bien et nous sommes anxieux de commencer ce tournoi, a dit Hoag, qui a aussi gagné un titre professionnel cette saison en Turquie avec une équipe qui incluait les joueurs de l’équipe nationale canadienne Gord Perrin, de Creston, en C.-B., et Adam Simac, d’Ottawa. Les Pays-Bas sont un adversaire difficile, comme toutes les équipes européennes. Ils ont beaucoup de talent et ont un bon mélange de jeunesse et d’expérience. Ils sont grands et nous nous attendons à ce qu’ils jouent un jeu physique.»

Les Pays-Bas, par ailleurs, sont dans une phase de reconstruction et la première phase a été accomplie en revenant dans la Ligue mondiale cette saison pour la première fois depuis 2010.

«C’est le niveau auquel nous devons être maintenant. Nous devons être présents dans ces compétitions spéciales, a dit l’entraîneur-chef des Pays-Bas, Edwin Benne. Il a été très difficile de revenir, mais nous croyons que nous avons un excellent groupe de gars qui veulent réaliser nos objectifs ensembles.»

Il ne manque pas non plus d’expérience dans l’équipe canadienne. Steve Brinkman, de Bowmanville, en Ontario, a joué dans 224 matches internationaux et le capitaine Fred Winters, de Victoria, pourrait franchir le plateau des 200 matches cet été. Louis-Pierre Mainville, de Notre-Dame-de-L’Île-Perrot, au Québec, a paru fort dans des matches hors-concours contre la Turquie plus tôt ce mois-ci après avoir raté la majorité des deux dernières saisons à cause d’une blessure à un genou.

Il y a aussi du jeune talent avec Perrin, âgé de 23 ans, qui a été une grande révélation pour les Canadiens dans la Ligue mondiale l’an dernier et qui a continué de briller cet hiver en Turquie. 

Le sensationnel marqueur Gavin Schmitt, de Saskatoon, Simac et Duff sont des joueurs qui arrivent dans les meilleures années de leur carrière.

Le Canada affrontera de nouveau les Néerlandais samedi à 16h à Québec. Les deux fins de semaine suivantes il affrontera le Portugal (7-8 juin) et la Corée du Sud (14-15 juin) au Hershey Centre de Mississauga. Le Canada terminera son tournoi à la ronde les 28-29 juin en Finlande et les 6-7 juillet au Japon. 

L’an dernier, la Pologne a remporté son premier titre de la Ligue mondiale en battant les É.-U. dans la finale de championnat. Cuba a terminé troisième.

http://www.volleyball.ca/content/world-league-2013 et www.fivb.org