Le Canada écrase la Turquie

GATINEAU (le 16 mai, 2013) – L’équipe nationale masculine canadienne de volleyball a paru comme une machine bien huilée, jeudi soir, quand elle a assommé la Turquie 25-19, 25-18, 25-17 dans le deuxième d’une série de trois matches de préparation au Centre sportif.

Les Canadiens, qui ont aussi gagné mercredi en cinq manches, se préparent pour la Ligue mondiale de la FIVB qui débutera le 31 mai à Québec contre les Pays-Bas.

Gord Perrin, de Creston, en C.-B., a dirigé l’attaque canadienne avec 11 points tandis que Dallas Soonias, de Red Deer, en Alberta, et Steve Brinkman, de Bowmanville, en Ontario, (avec quatre as au service) en ont ajouté huit chacun. Ces trois joueurs faisaient leur début de la saison avec Équipe Canada.

Perrin a brillé au cours de l’hiver dernier dans la Ligue professionnelle de Turquie pour Izmir, qui incluait aussi ses coéquipiers d’Équipe Canada Justin Duff, de Winnipeg, et Adam Simac, d’Ottawa et qui était entraîné par l’entraîneur de l’équipe nationale canadienne, Glenn Hoag. Izmir a gagné le titre de la ligue et s’est aussi qualifié pour la Ligue des champions.

«C’était bon de jouer ce premier match avec les gars de nouveau, a dit Perrin. Après huit mois, vous avez hâte de revenir ensembles. Nous ne sommes pas encore où nous voulons être, mais nous sommes heureux de la manière dont nous avons joué ce soir. Le plus gros défi maintenant et de raffiner notre chimie.»

Hoag dit que Perrin offre un jeu complet sur le court.

«Gord a fait des pas de géant en Europe cet hiver, a dit Hoag. E il a appris à gagner, ce qui est très important aussi. Il a amélioré toutes les facettes de son jeu, comment il lit le jeu, son service, son jeu défensif et il a continué de s’améliorer au bloc, à la réception et à l’attaque.»

Quand au match de jeudi, Hoag continue d’être impressionné par sa troupe. Après avoir placé 12 joueurs sur le court mercredi, 13 des 15 en uniforme jeudi ont vu de l’action.

«C’était mieux qu’hier, spécialement à la réception de service, a-t-il dit. Notre jeu défensif n’est toutefois pas encore à mon goût. Mais quand nous jouons bien à l’attaque, nous sommes difficile à défendre contre..»

La série se terminera samedi à l’Université Queen’s de Kingston, en Ontario, à 16h.

www.volleyball.ca