Le blogue de Julien Boucher avec Équipe-Canada

Journée #2 – 14 septembre - Litomysl, République Tchèque

L’entrainement d’hier soir s’est bien déroulé. Choses simples: long échauffement, suivi de travail individuel: contrôle de balle, un peu d’attaque, de réception et de service.

Du pareil au même ce matin. Cependant, comme c’est l’anniversaire de Nic Cundy et d’Olivier Faucher, nous avons eu droit à une séance de « crémage » à la fin de l’entraînement, gracieuseté de Dallas Soonias.

MATCH #1

Lendemain de descente d’avion, jeu défensif très poreux, équipe tchèque un peu plus expérimentée, faites votre choix. Les raisons qui expliquent notre défaite de ce soir sont nombreuses. Résultat final : 0-3 (23-25, 22-25, 25-27).

Même en ne jouant pas très bien, nous avons réussi à rivaliser avec une équipe pas beaucoup plus forte que la nôtre. Nous menions même par quelques points au 2e et 3e sets. Mais il est difficile de jouer en défense avec une première ligne (le contre) poreuse. Fait cocasse, nous avons réussi 10 contres gagnants contre 4 pour nos adversaires; pas vraiment une indication de la qualité de notre jeu défensif. En revanche, nous avons tout au plus 3 ou 4 balles défendues contre une quinzaine pour les tchèques. Je vous laisse le soin de deviner le mot d’ordre pour demain.

Point positif, la belle prestation de Fred Winters, attaquant réceptionneur, qui marque 16 de nos 50 points tout en n’en donnant que 2 sur services ratés.

Demain, la routine reprend. Entraînement vers 10 heures et match à 18h. Mais cette fois-ci nous jouerons à Chocen, autre petite ville tout près de Litomysl.

Dans un autre ordre d’idée, la connexion Internet de notre hôtel n’en fait qu’à sa tête. Je ne sais donc pas quand ce compte-rendu #2 vous parviendra.

Journée #3 – 15 septembre - Litomysl, République Tchèque

J’écris ces lignes le matin du 16 septembre. La journée d’hier ne m’a pas été très favorable. Empoisonnement alimentaire ou virus de 24 heures, je ne sais trop. Mais j’ai dû rater l’entraînement du matin et me suis finalement tiré du lit pour aller au match à Chocen. De plus, voilà que Glenn commence également à ressentir des douleurs au ventre. Pourtant, la nourriture n’est pas si mal. Espérons que les joueurs seront épargnés.

L’entraînement du matin (selon ce que me disent mes informateurs!) s’est bien déroulé. Glenn avait divisé le groupe en 2. La moitié des joueurs ont fait un peu de musculation pendant que les autres – ceux qui avaient moins joués la veille - travaillaient en enchaînement réception attaque. Et vice-versa.

Notre deuxième match a lieu à Chocen, petite ville à 20 kilomètres au nord de Litomysl. C’est dans une salle remplie à craquer (250 personnes) que nous essaierons de nous racheter pur notre performance de la veille. Mais pour un deuxième soir consécutif, nous n’arrivons pas à mettre de la pression sur les réceptionneurs ou les attaquants tchèques. Glenn fait commencer Dustin Schneider à la place de Josh Howatson et Nic Cundy pour Dallas Soonias. Mais rien n’y fait. Nous sommes quelque peu malmenés par le pointu tchèque qui termine le match avec 20 attaques gagnantes et 4 as au service. À notre défense, c’est un joueur de très haut niveau qui jouera pour l’équipe italienne de Trentino la saison prochaine. Il ira rejoindre d’autres "superstars" telles le cubain Juantorena ou le Bulgare Kasisky. Pointage final: 0-3 (19-25, 23-25, 19-25). De notre côté, c'est Gavin Schmitt qui termine le match comme meilleur marqueur avec 11 attaques gagnantes.

Le mot d'ordre pour le match de ce soir: hausser notre niveau de jeu, en contrant beaucoup mieux et en jouant avec un peu plus d'âme.

Je vous laisse. Je dois me forcer à manger et aller déjeuner. Puis, pour le reste de la matinée, une seule tâche à accomplir, mais elle est de taille: trouver une CONNEXION INTERNET car celle de notre hôtel est toujours inexistante.

À demain.

JB