La Russie réussit à Schmitt

 La vedette canadienne de volleyball relève les défis sur et en dehors du court

OTTAWA – La vedette canadienne de volleyball Gavin Schmitt capitalise sur une excellente expérience, cette saison, avec sa nouvelle équipe de volleyball professionnel en Russie. 

Après quelques saisons dans la ligue professionnelle de Corée du Sud, puis un printemps occupé avec Équipe Canada qui a inclus le tournoi de qualification olympique et le tournoi de la Ligue mondiale, le joueur originaire de Saskatoon a signé un contrat pour jouer au volleyball d’hiver avec Iskra Odintsovo. 

La ville d’Odintsovo est située près de Moscou. L’équipe Iskra a été fondée en 1979 et est une puissance annuelle dans la Super-Ligue de Russie. Cette saison, la formation est en sixième place avec quatre victoires et quatre défaites. L’équipe s’est aussi qualifiée pour les quarts de finale dans la Coupe CEV et a un dossier de 2-1 dans la Coupe de Russie.

«Jusqu’à maintenant, c’est une excellente expérience, a dit Schmitt, âgé de 26 ans. C’est un véritable défi pour moi, ce qui est pourquoi je suis venu ici. Je voulais être poussé pour m’améliorer et je suis poussé ici. J’ai un bon groupe de coéquipiers et de membres du personnel qui m’aident à travailler sur mon jeu.»

La majorité des équipes dans la Super-Ligue russe ont sauté sur l’occasion de permettre deux joueurs étrangers. Outre Schmitt, Odintsovo a mis sous contrat Rafael Redwitz, du Brésil.

«Le niveau ici est très élevé, a dit Schmitt. La compétition du haut jusqu’en bas est très bonne, la ligue est remplie de très bons joueurs, donc il n’y a pas de matches faciles. De plus, la ligue a attiré plusieurs très bons joueurs étrangers cette année, donc beaucoup de gens disent que la ligue est peut-être plus forte que jamais.»

La ligue a commencé en octobre et se déroulera jusqu’en mai. Jusqu’à maintenant, Schmitt a aimé la vie dans le plus grand pays au monde et certains de ses aspects lui rappelle chez-lui.

«J’aime vraiment cela ici, a-t-il dit. Pour certaines raisons, je me sens à l’aise, peut-être à cause du climat ou je ne sais quoi, mais je me sens comme chez-moi. J’ai un bel endroit où vivre, c’est très confortable et je me sens très bien ici. J’étudie la langue un peu pour essayer de communiquer, mais ce n’est pas très facile.»

Schmitt, qui mesure 6’10’’, s’attendait à ce que son équipe fasse mieux et il espère une meilleure deuxième moitié de saison.

«En venant ici, nos attentes étaient élevées, mais, à cause de plusieurs blessures, nous avons éprouvé un peu de difficultés, dit-il. Nous avons beaucoup de joueurs différents par rapport à l’an dernier et nous n’avons pas joué aussi bien que ce que  nous espérions, mais cela étant dit, nous sommes toujours dans une situation décente et nous n’avons qu’à commencer à mieux jouer ensembles et à obtenir des résultats positifs pour, espérons-le, mettre en place une bonne situation pour les séries éliminatoires.»

Vous pouvez suivre les performances de Gavin dans twitter à @SchmittyGav