L’Alberta et Laval créent des surprises pour se qualifier pour les demi-finales aux championnats nationaux

EDMONTON – Les Pandas de l’Université de l’Alberta et le Rouge et Or de l’Université Laval ont obtenu des victoires surprises, vendredi, lors de la première journée des championnats nationaux de volleyball féminin du SIC. 

Les Pandas, septièmes favorites, ont profité de l’avantage local pour surprendre les Carabins de l’Université de Montréal, deuxièmes favorites, 25-20, 25-18, 25-23. C’est la première défaite de la saison pour les Carabins qui ont compilé un dossier de 22-0 en saison régulière et en séries éliminatoires dans l’Association du Québec.

La joueuse de deuxième année Krista Zubick a dirigé l’attaque des Pandas avec 20 points tandis que la vétéran de cinquième année Tiffany Proudfoot en a ajouté 17. Laetitia Tchoualak a obtenu 12 points pour Montréal.

«Ce que nous avons vu ce soir étaient des joueuses qui voulaient jouer et qui sont stimulées par un environnement de pression, a dit l’entraîneur-chef de l’Alberta, Laurie Eisler. Elles n’avaient pas peur d’être sous la pression et c’est alors qu’elles jouent à leur mieux.»

Avec la victoire, les Pandas se qualifient pour une des demi-finales nationales contre une autre formation invaincue, les Thunderbirds de l’UBC et leur dossier qui est maintenant de 23-0. Les Thunderbirds ont poursuivi leur domination de leurs adversaires en battant cette fois St. Mary’s 25-17, 25-17, 25-13.

L’attaquante extérieure de deuxième année Shanice Marcelle a été la meilleure de l’UBC avec 12 attaques décisives tandis que la joueuse de cinquième année Liz Cordonier, choisie la joueuse par excellence de l’année du SIC, jeudi, a réussi neuf attaques décisives, un as, cinq récupérations et deux blocs en solo.

«Les deux premiers sets ont été serrés, mais j’ai aimé que nous fassions des erreurs d’engagement, a dit Mike Reimer, choisi entraîneur de l’année du SIC pour une cinquième fois record cette saison. Nous étions vraiment agressives au service et à l’attaque, donc nous avons pu rater un peu trop souvent notre coup, mais c’était agressif et c’est ce que nous voulons.»

 

Il y a eu une autre surprise, vendredi, quand l’équipe du Rouge et Or de l’Université Laval, neuvième favorite, a vaincu les Cougars de Regina, cinquièmes favorites, 25-21, 25-21, 25-19. Le prochain adversaire du Rouge et Or sera les Bisons de l’Université du Manitoba, troisièmes favorites, dans sa demi-finale. Le Manitoba a vaincu les Varsity Blues de l’Université de Toronto, sixièmes favorites, 25-21, 25-20, 25-19.

 

La membre de l’équipe nationale Mélanie Savoie, de St-Sylvestre, au Québec, a été la meilleure du Rouge et Or avec 12 attaques décisives, trois as et 14 récupérations. La centre Karine Ducharme a ajouté huit attaques décisives et une moyenne à l’attaque de ,540.

«Mélanie est notre capitaine et elle a été notre fer de lance aujourd’hui, a dit l’entraîneur du Rouge et Or, Alain Pelletier. Elle a fait de très bonnes lectures de jeu aujourd’hui et elle a pris de très bonnes décisions.»

Tricia Mayba a dirigé l’offensive des Bisons avec 12 attaques décisives, tandis que la membre de l’équipe d’étoiles canadiennes et de l’équipe nationale, Ashley Voth, a ajouté neuf attaques décisives. Heather Bansley, la joueuse de l’année dans le SUO, a réussi 13 attaques décisives et 10 récupérations. Elle a dominé le SIC cette saison pour les attaques décisives par set et les as. 

 

«Émotionnellement, je pense que nous étions pas mal survoltées dans ce match, et une grosse portion de ce tournoi est de surmonter cela même si vous ne connaissez pas votre meilleure journée, a dit Ken Bentley, l’entraîneur-chef du Manitoba depuis 24 ans et deux fois entraîneur de l’année du SIC.

C’est la neuvième année de suite que l’équipe de l’Ontario ne gagne pas son match de première ronde aux championnats nationaux et aussi la neuvième année de suite qu’il y a deux équipes de l’Ouest du Canada dans les demi-finales. Les deux demi-finales auront lieu samedi.

Séries éliminatoires masculines

Dans la finale de volleyball masculin de l’Association du Québec, le Rouge et Or de Laval a complété une saison parfaite en battant les hôtes, les Carabins de l’Université de Montréal, 25-18, 25-22, 25-15 pour gagner la finale deux de trois 2-0. Le Rouge et Or participera au championnat national du SIC classé numéro un au Canada et avec un dossier de 20-0.

Il y a eu quelques matches incroyables à l’Université McMaster de Hamilton alors que Guelph et Queen’s ont surmonté des déficits de 0-2 pour gagner leur match en cinq sets. Guelph a défait McMaster 16-25, 25-27, 25-15, 25-21, 15-8 et Queen’s a eu raison de Western 26-28, 16-25, 25-23, 25-22, 15-12. La finale Guelph-Queen’s aura lieu ce soir à 19 h.

Le tournoi des Quatre derniers de l’Ouest du Canada se mettra en branle aujourd’hui à l’Université de l’Alberta à Edmonton avec l’Université Trinity Western, l’Université de Calgary, l’Université de l’Alberta et l’Université Thompson River.