Kristine Drakich – Lauréate du Prix « Historique » Marion Lay de l’ACAFS

[Ottawa]: Entraîneure, athlète, directrice à l’administration des sports et chef de file, Kristine Drakich est la lauréate du Prix « Historique » Marion Lay de l’ACAFS 2013-2014. Ce prix est remis par l’Association canadienne pour l’avancement des femmes, du sport et de l’activité physique (ACAFS),en hommage à la fondatrice de l’Association et championne de l’équité entre les sexes, Marion Lay, à une personne, un groupe ou un organisme dont la contribution particulière a eu une incidence à long terme considérable (10 ans et plus) sur la participation des filles et des femmes au sport et à l’activité physique et a facilité l’élimination des obstacles à une telle participation.

Entraîneure en chef à temps plein depuis 25 ans de l’équipe féminine de volley-ball de l’Université de Toronto, Kristine a rejoint le groupe d’entraîneurs après une carrière fructueuse en tant qu’athlète. Reconnue à juste titre comme étant l’une des meilleures, elle a dû renoncer à son rêve olympique après avoir subi une blessure sur le terrain. Face à l’adversité, elle a rapidement relevé ce nouveau défi et est devenue une entraîneure exceptionnelle, et une porte-parole pour toutes les femmes dans le milieu du sport.

« Kristine fait preuve de beaucoup de leadership et son attitude a grandement contribué à assurer l’équité entre les sexes à l’échelle locale, nationale et internationale », affirme Karin Lofstrom, directrice administrative de l’ACAFS.

En plus d’agir comme entraîneure, Kristine est également monitrice en athlétisme et en éducation physique à la Faculté d’éducation physique et de la santé de l’Université de Toronto. Elle a organisé de nombreux ateliers à l’intention des femmes, sur des sujets aussi variés que l’image corporelle dans le sport, les athlètes féminines et les entraîneures, et l’équité entre les sexes. Elle a également participé aux travaux de nombreux comités et groupes de travail, y compris le Groupe de travail sur l’équité entre les sexes,elle a été présidente de l’Association de volley-ball de l’Ontario et ellea joué un rôle de chef de file au moment de l’élaboration d’une politique contre le harcèlement, en insistant plus particulièrement sur la lutte contre l’homophobie dans le sport.

« Bien sûr, la feuille de route professionnelle de Kristine est exceptionnelle, mais sa passion et son travail acharné en arrière-plan ont largement contribué à l’essor des femmes tel que nous le connaissons aujourd’hui », affirme Moira Lassen, présidente de l’ACAFS.

Kristine Drakich recevra le Prix « Historique » Marion Lay de l’ACAFS vendredi, le 28 mars lors du banquet du président pour le sport universitaire de l’Université de Toronto.

L’Association canadienne pour l’avancement des femmes, du sport et de l’activité physique (ACAFS) est un organisme sans but lucratif qui travaille à atteindre l’égalité pour les filles et les femmes et à encourager celles-ci à devenir actives dans les sports et l’activité physique en tant que participantes et chefs de file. L’ACAFS offre un certain nombre de services, programmes et ressources à de nombreux clients, dont des organismes de sport et d’activité physique,des enseignants, des entraîneurs, des athlètes, des bénévoles, des professionnels de la santé et des animateurs en loisirs. Depuis 1981, l’ACAFS travaille en étroite collaboration avec des organisations des secteurs public et privé, pour mettre sur pied des activités et des projets qui favorisent une plus grande participation des jeunes filles et des femmes dans les sports et l’activité physique.

 

Source: ACAFS

Photo: Jing Ling Kao Beserve

(Meric Gertler - président de U of T; Kristine Drakich; Nancy Lee - membre du conseil de l'ACAFS)