Garth Pischke atteint le plateau des 1200 victoires

WINNIPEG – Garth Pischke, un ancien entraîneur et joueur de l’équipe nationale canadienne de volleyball masculin, a atteint le plateau des 1200 victoires en fin de semaine dernière quand il a guidé les Bisons de l’Université du Manitoba à une victoire en manches consécutives contre les Trinity Western Spartans classés numéro un.

Pischke a été entraîneur à différents niveaux au cours des 35 dernières années, débutant à l’U du M en 1977-78. Son dossier en carrière dans le SIC est un fantastique 1200 victoires et 323 défaites. C’est le plus de victoires dans l’histoire par un entraîneur du SIC dans n’importe quel sport.

«Il y a un excellent programme ici et nous avons eu d’excellents joueurs qui provenaient du système provincial, a dit Pischke, âgé de 56 ans. J’ai visé utiliser mon expérience au niveau de l’équipe nationale comme entraîneur et comme joueur pour nous aider à demeurer forts.»

Avec deux universités majeures à Winnipeg, il y a toujours une lutte entre les deux institutions pour attirer les meilleurs joueurs de la province. L’Université de Winnipeg est présentement classée 10e au pays.

«C’est un travail difficile de demeurer compétitif. Nous sommes la seule ville de l’Ouest avec deux universités majeures et la majorité de nos joueurs sont de la région de Winnipeg.»’

Pischke a remporté neuf titres nationaux du SIC comme entraîneur et a récolté 22 médailles dans 25 participations au championnat national. Les Bisons sont présentement classés numéro deux au Canada avec un dossier de 14-2.

En tant que joueur, Pischke a participé aux Jeux olympiques de 1976 et à ceux de 1984 à Los Angeles où le Canada a obtenu le meilleur résultat de son histoire au quatrième rang. Il a été l’entraîneur de l’équipe nationale de 1996 à 2000, guidant la formation jusqu’au 10e rang mondial.

«Je suis vraiment excité de voir notre équipe masculine de retour dans la Ligue mondiale, a dit Pischke. Il est très important d’être engagé. Nous ne pouvons devenir meilleurs sans affronter les meilleurs.»

Pischke a aussi hâte à l’Omnium canadien qui aura lieu du 17 au 22 mai à Toronto au Direct Energy Centre avec plus de 10 000 joueurs de 800 équipes qui sont attendus pour la compétition. «Ce sera toute une compétition et une énorme exposition pour notre sport.»

Le volleyball joue un grand rôle dans la famille Pischke. Le fils de Garth, Dane, est un joueur de quatrième année avec les Bisons tandis que sa fille Taylor tentera de se joindre à la formation féminine des Bisons à l’automne. 

«Je planifie certainement être ici pour les quatre prochaines années pour voir ma fille jouer», a dit Pischke quand on lui a demandé s’il visait le chiffre de 1300 victoires.