Défaite difficile pour le Canada

OSAKA, Japon – Le Canada a subi les plus grands des hauts et des bas, mardi, dans son quatrième match du tournoi à la ronde au championnat du monde de volleyball féminin.

Ayant besoin d’une victoire pour conserver une chance de se qualifier pour la deuxième ronde de la compétition, le Canada a débuté en force et a remporté les deux premières manches avant de voir la Turquie revenir de l’arrière pour gagner le match en cinq manches 19-25, 20-25, 25-14, 25-17, 15-8.

«Nous allons faire le vide pendant quelques heures. C’est une défaite très émotive, a dit la capitaine d’Équipe Canada, Tammy Mahon. Il y a eu beaucoup d’émotions dans ce match pour nous.»

À la suite de la défaite, le Canada a maintenant un dossier de 0-4 dans le groupe D.

Sarah Pavan a dirigé l’attaque du Canada avec 17 points, grâce à 14 attaques décisives, deux blocs et un as au service. Tiffany Dodds a fourni 11 points et Mahon sept dont trois avec des as. Neslihan Darnel a réussi 25 points pour la Turquie tandis qu’Eda Erdem en a ajouté 19.

«Nous avons commencé en force, comme nous le voulions, a dit Mahon. Ce fut un bon départ pour nous, mais, malheureusement, deux manches ne sont pas suffisantes au volleyball.»

Le Canada a présenté un impressionnant jeu d’ensemble dans les deux premières manches, mais les choses ont commencé à changer pendant la troisième et les filles n’ont simplement pas réussi à trouver une manière de se reprendre.

«Dans la troisième manche, notre jeu de passes s’est écroulé et quand vos passes s’écroulent, vous ne pouvez pas générer d’attaque, a dit Pavan. Notre jeu de passes s’est écroulé et nous ne récupérions pas les ballons non plus et quand vous ne faites pas cela, cela devient très difficile.

«Je ne peux pas vous dire pourquoi cela s’est produit. J’aimerais avoir la réponse.»

C’est une défaite dure à encaisser, mais c’est une autre précieuse leçon pour le Canada sur l’importance de bien conclure les matches.

«Nous voyons ce que nous pouvons faire quand nous jouons avec discipline et concentration, a dit l’entraîneur-chef du Canada, Arnd Ludwig. Peut-être que la Turquie n’a pas bien joué dans les deux premières manches, mais une équipe ne joue aussi bien que ce que vous la laissez jouer. Nous avons fait un excellent travail et c’est ce que nous devons continuer de faire.

«Nous avons vu que nous avions une chance (de gagner) et nous nous améliorons à chaque match. Nous avons fait de petits pas en avant et ensuite un très grand pas.»

Le Canada terminera le tournoi à la ronde mercredi contre la République Dominicaine.

«Demain est une autre journée et un autre gros match. Nous allons prendre ce qui s’est produit aujourd’hui et en retirer les leçons, a dit Mahon. La République Dominicaine est un grand adversaire pour nous dans la zone de la NORCECA. Nous voulons commencer demain avec le même feu et ce méchant goût dans notre bouche à la suite de la défaite et éviter que cela se reproduise.»

L’alignement canadien pour le championnats du monde de volleyball féminin qui a lieu du 29 octobre au 10 novembre au Japon.

Passeuses

Lauren O’Reilly (Langley, C.-B.), Carla Bradstock (Richmond, C.-B.)

Attaquantes en puissance extérieures

Tammy Mahon (Holland, MB), Tiffany Dodds (Lucky Lake, SK), Sarah Pavan (Kitchener, ON), Brittney Page (Vernon, C.-B.), Kyla Richey (Roberts Creek, C.-B.), Tonya Mokelki (Weyburn, SK)

 

Centres

Marisa Field (Kelowna, C.-B.), Nadine Alphonse (Montréal, QC), Tasha Holness (Calgary, AB), Jennifer Hinze (Vancouver, C.-B.)

 

Libéro

Julie Young (Red Deer, AB), Janie Guimond (Bécancour, QC)